Inazuma 750 de EDDY

Il y a des rencontres comme ça ou “ça match” tout de suite !
Faut dire que, dans une autre de mes vies, j’ai passé pas mal d’années dans le Nord-Pas de Calais. J’y ai tellement de bons souvenirs (comme dans le film “les visiteurs” on pleure deux fois. En y étant muté, mais surtout lorsque l’on doit en partir !) Bref, lorsque Eddy me contacte je reconnais de suite son accent de Ch’ti. Vous l’avez compris, nous n’avons pas mis très longtemps à sympathiser et se comprendre.

Revenons à notre préparation. Bien que celle-ci soit aussi une histoire à elle seule, me voici aujourd’hui avec son inazuma 750 à préparer. Comme d’habitude, nous avons défini un cahier technico-financier histoire de voir ou le projet va nous embarquer.

Il va y avoir quand même du “pain sur planche” que je me suis dit quand j’ai vu Eddy arriver avec son “tromblon” ! On part de loin, mais les challenges ça nous connais dans le Nord !